Quelles sont les meilleures conditions d’embarquement paddle - Pakaloa SUP

Quelles sont les meilleures conditions d’embarquement à la pagaie?

Vous aurez beaucoup de questions lorsque vous commencez paddle boarding d’abord et vous aurez certainement envie d’apprendre quelles sont les conditions parfaites pour paddle boarding sont. Il n’y a pas de réponse simple, parce que beaucoup dépend si vous utilisez votre paddle gonflable et comment vous êtes qualifié.

Vous pouvez utiliser un paddle gonflable de plusieurs façons et chaque opération a besoin de conditions spécifiques.

Examinons les meilleures conditions pour certains des événements les plus célèbres.

Vagues / eau rapide

Sauf si le paddle board que vous choisissez d’utiliser pour le surf ou le vent arrière, alors clairement de bonnes vagues sont de bons gonflement et bon surf. Si vous êtes sur de grandes vagues ou plus petites, dépend tellement de l’expérience que vous avez avec votre SUP, et quand vous commencez avec de plus petites vagues, vous êtes naturellement mieux lotis. Downwinding a besoin d’un bon vent derrière vous, donc vous devez tester la météo avant de partir.

Néanmoins, si vous avez le mauvais type paddleboard, les conditions n’auront pas d’importance. Un fort surf SUP a beaucoup pour vous tenir stable, mais le conseil est un peu plus petit et a une fin de pointage. Il est plus facile pour vous de naviguer et d’équilibrer la planche dans l’eau. Par exemple, si vous voulez utiliser une planche de tourisme, il est très difficile de surfer librement.

Temps frais. Temps frais.

Vous pouvez également utiliser votre SUP dans les eaux calmes avec beaucoup de sports.

Ce sont d’excellentes conditions pour les débutants, car ils vous permettent de rester sur la planche sans être pagayé autour par le courant. L’eau plus calme est parfaite pour ceux qui souhaitent effectuer le yoga sur leur paddle board parce que sauter autour et garder une pose de yoga est incroyablement difficile si l’eau autour de vous est agitée.

Des eaux et des ruisseaux plus calmes, des rivières et même sur la mer est également un endroit amusant pour voyager avec votre SUP. En général, le type de planche que vous utilisez dans ces eaux est beaucoup plus large et plus large, de sorte que vous êtes en sécurité et debout.

Seuls les SUP de course bénéficieront d’eaux plus calmes, mais cela ne signifie même pas que les coureurs n’aimeront pas le vent dans la bonne direction derrière eux.

  Paddleboarding est-il un sport?

De toute évidence, il ya plusieurs autres considérations que vous devez être conscient de si vous êtes à la recherche des meilleures conditions d’embarquement paddle.

Température de l’eau

C’est quelque chose qui varie d’une personne à l’autre, mais c’est toujours votre propre choix quand il s’agit de comprendre ce qui est le mieux. Il suffit de noter que par une journée ensoleillée sur le lac, le lac se sentira plus chaud, et s’il ya du vent, il peut se sentir plus froid qu’il ne l’est.

Pour une explication, voici quelques idées sur la température de l’eau.

  • plus de 85 degrés. Pour les débutants, c’est l’eau la meilleure et la plus populaire. Vous vous retrouvez dans l’eau lorsque vous lancez un SUP – beaucoup, donc l’eau plus chaude est toujours plus facile à atterrir po Si vous savez que chaque fois que vous tombez, vous vous retrouverez dans l’eau froide, il ya un grand risque que vous serez épuisé et qui ne vous aidera pas à apprendre à équilibrer.
  • Échelle de 80 degrés. De telles températures sont communes avec les pagayeurs intermédiaires parce qu’elles ne baissent pas très souvent. Plus la journée est chaude, plus il peut être difficile de se tenir debout sur un SUP.
  • 70 à 80 degrés de bas. Les pagayeurs professionnels veulent une température de l’eau fraîche et relaxante. Ce n’est pas trop froid si vous tombez dedans et pas trop chaud pour être sur la surface.
  • 60 à 70 degrés de bas. Les pagayeurs experts en profitent. Plus vous êtes expérimenté, plus vous pagayez vigoureusement pour créer beaucoup de chaleur corporelle. Quand l’eau est trop sèche, vous vous sentirez trop humide.

Pour plus d’une cause, il est très important de garder un œil sur le temps. Vous avez peut-être commencé par une journée ensoleillée, mais le temps est susceptible de changer, en particulier autour de l’eau. Avant de partir, il est toujours préférable de tester les prévisions, et vous pouvez utiliser une variété d’applications météorologiques pour tester lorsque vous allez.

Tout en pagayant, gardez un œil sur les conditions et si vous pensez qu’ils vont changer pour le pire, ne marchez pas trop loin de la rive ou au moins assurez-vous que votre chemin de retour est bon rapidement.

  Le coup de paddleboard le plus efficace pour les débutants

Vitesse et direction de l’eau

Il est vraiment important en tant que novice de pagayer à l’embarquement pour apprendre vos limites. Une journée venteuse pourrait vous mettre en danger et vous remettre à plus en moins en utilisant votre SUP.

Le nouveau paddle boarding devrait avoir lieu en quelques jours avec un vent minimal, de sorte que vous pouvez apprendre à gérer le SUP beaucoup plus rapidement. Les pagayeurs plus expérimentés, en particulier les surfeurs ou les coureurs, peuvent préférer des conditions plus venteuses, mais si le vent est trop fort, ils doivent encore en être conscients. La façon la plus simple de juger s’il y a trop de vent ou non est d’apprendre vos propres compétences. Si vous vous sentez mal à l’aise sur l’eau, dirigez-vous vers le rivage.

De toute évidence, le vent est plus dangereux sur certaines voies navigables comme la mer, alors assurez-vous toujours que vous êtes de retour à la terre ferme quand il change de direction ou accélère. Rappelez-vous que le vent affecte également la vitesse de l’eau elle-même, de sorte que vous pouvez avoir à nager plus dur pour revenir.

Voici quelques conseils fantastiques dans les vents forts pour paddle boarding.

De nombreuses conditions météorologiques

Marées et tendances : si vous vous en tenez au même lieu d’embarquement, vous le comprendrez bientôt, mais le travail peut valoir la peine avant de commencer ou si vous allez frais. La surface de l’eau ne reflète pas toujours les conditions sous-jacentes, donc si vous êtes au courant des courants, vous pouvez être en bonne santé. N’oubliez pas les marées qui entrent et sortent, ce qui modifie également la profondeur de l’eau.

Brouillard:

Tout le monde n’est pas confiant de sortir dans le brouillard, même la nuit, mais certaines personnes aiment le défi et peut-être que vous ne pouvez pas échapper à cela si vous êtes en tournée. Soyez conscient que le brouillard et l’obscurité non seulement entraver votre vision, mais la vision de tout le monde sur l’eau. Il rendra les choses plus faciles pour vous et ceux qui vous entourent si vous avez une lumière avec vous.

  Paddle Boarding est-il difficile?

Foudre:

Si vous êtes dans une tempête éclair, courir pour l’eau libre. Vous ne voulez tout simplement pas le hasard si une tempête est attendue, mais c’est souvent inévitable.

Préparez-vous avec autant de connaissances que vous pouvez avant d’aller et de trouver les meilleures conditions pour paddle boarding.

Lorsque vous commencez, gardez le silence quelque part, quand vous savez que vous pouvez pratiquer sans trop de marées ou d’interférences de surf. Vous marcherez plus loin et deviendrez plus audacieux que vous vous habituerez à la course et pagayer. Voici quelques conseils pour vous protéger.

  • Vérifiez toujours la météo dans la région avant de partir. Il vous offre la chance de trouver un autre endroit si le temps est potentiellement mauvais.
  • Prenez votre téléphone et téléchargez l’application météo. Ne prenez aucun risque et ayez un sac imperméable à l’eau pour transporter tout cela.
  • Si vous allez nager ou rouler pendant quelques heures, prenez votre gilet de sauvetage et des vêtements plus chauds si le temps change.
  • Utilisez le tableau correct pour les mots. Si vous essayez de visiter un SUP surf, vous n’obtiendrez pas loin quelles que soient les conditions.
  • Faites savoir à tout le monde où vous serez et enregistrez-les, en particulier si vous essayez un nouvel endroit.
  • Restez vigilant lorsque vous pagayez. Il peut être si tentant de se perdre dans l’eau dans votre temps, que vous ne faites pas de changements. Vous pouvez réagir tôt si vous gardez les yeux sur les nuages et détectez les changements dans le vent.
  • Si vous avez l’intention de voyager par mer ou par rivière, renseignez-vous sur les marées et les courants dans cette région particulière. Des graphiques, des cartes et des applications pour votre téléphone sont disponibles.

Connaître les limites est la chose la plus importante que vous pouvez faire. Les meilleures conditions pour tout le monde diffèrent avec leur fonctionnement, la force et l’endurance, de sorte que autant que vous connaissez vos propres limites, non seulement vous êtes libre, mais vous apprécierez votre temps sur le SUP pendant une longue période.

Aller au contenu principal